Musilac : votez pour nos 2 Aixois en lice !

Musilac revient enfin en 2022 à Aix-les-Bains et fait la part belle aux artistes de la scène émergente régionale.

La sélection « Tremplin » de Musilac est en cours. 30 artistes ont été retenus, il faut encore les départager d’ici le 31 mai minuit. Tout se passe en ligne.

Forcément, Les Puristes s’en mêle et défend les artistes made in Aix-les-Bains : SamSam Soom et Victor Marc.

Bonne nouvelle : vous pouvez voter pour les deux.

Aix et son jardin japonais

Il existe un tout petit bout de Japon au coeur d’Aix-les-Bains … Le Jardin japonais se fond dans l’écrin du parc du Casino. Une invitation au voyage, mais aussi à la poésie. A mi-chemin entre le parc de Verdure et la gare, re/découvrez ce coin de paisibilité voulu par l’ambassadeur japonais Tomohiki Kobayashi.

La terrasse intimiste de la Maison Léopold

La Maison Léopold, nouvel hôtel de la rue Davat, a pris ses quartiers dans l’ancienne poste érigée à la Belle Epoque. Son p’tit secret : sa terrasse offrant « grand cadre » une vue sur la vieille ville parfaitement exposée en fin de journée pour un apéritif face à la Dent du Chat. Ambiance intimiste pour un instant privilégié.

Les Corbières : le fou rêve des médecins aixois

L’ex-hôtel des Corbières s’érige encore fièrement au pied du Revard, orienté plein sud pour se prêter aux exigences de l’héliothérapie alors très en vogue à la fin du XIXème siècle. L’aventure financière échoue très vite, en dépit de l’illustre éjour des Reines de Hollande, sur lequel le Docteur Monard et ses actionnaires tente de capitaliser pour rebondir. En vain.

Le M.U.R ou l’audace du street-art

Dans la droite lignée du M.U.R d’Oberkampf à Paris, le M.U.R d’Aix-les-Bains a fait son apparition dans l’hexagone au printemps 2020, à l’initiative d’une association de graffeurs rentrés au bercail. L’une de leur grande fierté ? C’est que le M.U.R d’Aix-les-Bains est le plus grand (format) de tous, devant Paris, Marseille, Grenoble ou encore Dijon. Pas si mal !

« Aimez-vous les uns, les autres » ou Aix la protestante

« Aimez-vous les uns les autres », voilà injonction biblique qui a tout lieu d’étonner l’observateur averti. Que fait une telle inscription sur ce bâtiment du XXème au corps massif abritant qui plus est un club de bridge ? Certes, on distingue un sobre clocher … Reconnaissez que ce n’est pas commun. Encore un héritage du thermalisme cosmopolite qui a marqué l’histoire d’Aix-les-Bains. A la (re)découverte de l’Estal.