Street-art : le M.U.R invite Zeso

Le M.U.R d’Aix-les-Bains a fait son apparition dans l’hexagone au printemps 2021, à l’initiative d’une association de graffeurs chevronnés rentrés au bercail. A chaque saison désormais, le M.U.R fait son événement, en conviant un nouveau graffeur à s’exprimer sur … le plus grand M.U.R de France ! A « l’affiche » en ce moment jusqu’à janvier 2023 : l’artiste Zeso.

Une nouvelle fresque signée Zeso

Après RNST, place à l‘artiste Zeso venu tout droit de Barcelone pour créer une fresque de toute pièce sur le M.U.R. Un formidable terrain d’expression dont a raffolé l’artiste, quoiqu’il ait eu à composer avec les caprices de la météo à bord de sa nacelle pendant 4 jours.

Découvrez sa fresque qui surplombe le marché côté Ouest. Regorgeant de détails colorés, son oeuvre (éphémère) invite à piocher ce qui nous percute parmi une multitude de références urbaines. Panneau routier plaçant Aix et New-York City sur le même registre (il faut savoir que Zeso a vécu 10 ans à NYC), smiley à la dentition saillante, donuts de toute évidence bien chimique planqués parmi les clins d’oeil aux gamers, veille game boy...

Issu de la scène graffiti avec plus de 25 ans d’expérience, Zeso tenait aussi à faire résonner une culture pop des années 80 / 90 – celle de son enfance, passée en l’occurrence en région lyonnaise.

Crédits photo : Les Puristes / K.TURCK

A propos de Zeso

« Pour chacune de ses œuvres, Zeso fait preuve d’une créativité sans borne et d’une capacité à se renouveler sans cesse. Il est parvenu à se constituer une une identité graphique forte et singulière, avec un style reconnaissable au premier coup d’œil, à la croisée du pop art et du graffiti.

Son travail se partage aujourd’hui entre la création de toiles en atelier, la préparation d’expositions et la réalisation de fresques de plus en plus surprenantes et abouties, aux dimensions et à la minutie toujours plus impressionnante. »

Propos recueillis auprès de KAMO et de l’équipe du M.U.R

Le M.U.R a trouvé sa place à Aix-les-Bains

C’est à l’initiative du graffeur (assagi ?) Kamo que le M.U.R investit la cité thermale. Une multitude de murs pourrait s’offrir aux graffeurs. Ce sera le plus grand et l’un des plus centraux que la Ville d’Aix accepte de céder : le fronton Ouest des halles du marché.

Plusieurs commerces voisins ou non deviennent sponsors (le restaurant Monsieur Madame, le bar Le 5 Points, l’hôtel Aquakub, le magasin Eighty One Store ou encore Jefco). Une belle main tendue aux graffeurs et ils le leur rendent bien. Tout simplement parce que le M.U.R et ses oeuvres apporte un sacré coup de jeune à la place Clémenceau, un peu tristoune quand ce n’est pas jour de marché.

Le M.U.R et ses origines anti-pub

Si le M.U.R. reçoit un accueil plutôt bienveillant à Aix, il faut bien reconnaitre que les débuts du M.U.R (à Paris) sont le résultat d’un bras de fer artistique. Remontons aux origines du M.U.R, né à l’aube des années 2000 à Oberkampf. Dans le milieu, Oberkampf, ça pèse, parce que c’est l’un des spots des brigades anti-pub. Lisez notre article de janvier 2022 à ce sujet 🙂

Notre article sur l’histoire du street-art et du M.U.R

Ils sont déjà passés par le M.U.R d’Aix-les-Bains

En quelques mois, de sacrées pointures ont brandi leur bombe sur ce nouveau M.U.R. Les premiers à l’inaugurer : Chanoir et Alfe. L’avantage d’être le plus grand M.U.R de France, c’est de pouvoir le diviser en 2. On sait être « fair » ! Leurs univers sont différents. D’un côté,

Chanoir & Alfe

Printemps 2021

D’un côté, Chanoir, street artiste et designer franco-colombien vit à Paris et travaille à travers le monde. « Depuis plus de 25 ans, ses chats pullulent sur les murs, se rencontrent, échangent jusqu’à former une grande famille où se déclinent les humeurs et les sentiments de notre temps. » dixit les experts du M.U.R aixois.

Quant à Alfe, les connaisseurs louent son sens du graffiti épuré au service de fresques très graphiques aux lignes dynamiques et aux couleurs vives.

BABS & Sike

Eté 2021

BABS UV/TPK est un graffeur parisien des premières heures du mouvement HIP HOP. Influencé par les codes primaires du graffiti (Wild Style notamment), sa pratique est nourrie par une fine connaissance de l’histoire de l’art et de la bande dessinée. A noter la référence à l’oeuvre de Michel-Ange (comme pour l’œuvre réalisée sur le M.U.R. d’Aix-les-Bains) à Enki Bilal ou Moebius.

A ce moment-là, en juillet 2021, un autre héro du graff’ fait une apparition du côté de la MJC et sur la place de l’hôtel de Ville avec une Ferrari customisée : Sike, le graffeur au style so 1990’s et aux moultes faits d’arme dont celui d’avoir été incarcéré 18 mois pour s’être attaqué aux murs de Montréal. Ouh le Bad boy !

Fuzi

Automne 2021

On retient aussi le passage très remarqué de l’artiste parisien Fuzi devenu une figure du street-art et du tatouage sur le West Coast et connu pour avoir notamment tatoué Scarlett Johansson… Rien que ça !




  

Reso

Hiver 2022

« Le travail de Cédric Lascours alias Reso est la parfaite illustration de l’avancée de la culture visuelle du Graffiti. Une obsession pour la lettre poussée à l’extrême, dans une recherche graphique toujours nouvelle, père du wildstyle, l’artiste se laisse aujourd’hui aller à une abstraction de la lettre, une recherche du mouvement, libre, expansif, énergique. Le nom comme référence, la lettre comme support, un abandon du sens premier vers une abstraction assumée. Reso laisse s’exprimer sa spontanéité pour ne laisser parler finalement que l’essence même de la lettre : la courbe. »

RNST

Printemps / Eté 2022

« Inencadrable », voilà comment qualifie l’équipe du M.U.R d’Aix cet artiste d’origine dijonnaise. Lui a d’abord évolué dans le milieu du graffiti, puis dans la sphère de l’art urbain par le biais du pochoir et de l’affiche.

Sa fresque aixoise est d’ailleurs loin d’avoir fait l’unanimité. L’artiste avait dépeint assez clairement une femme au visage masqué en référence à la crise sanitaire face à un crâne… Certains auraient aspiré à davantage de légèreté. Mais là encore, l’art doit-il se contenter d’être une simple esthétique en soi ou se doit-il de porter des messages ?

Crédits photo : Julie Rivière

A lire aussi sur lespuristes.fr à propos du M.U.R.

On en parlait déjà …

Le Street-art s’invite sur le marché d’Aix

Il vous est sans doute familier. Pour aller de l’église Notre-Dame jusqu’aux anciens thermes, on passe forcément devant. Et pourtant, l’élégance de cet immeuble de la Belle Époque nous effleure à peine, sans doute en raison de l’étroitesse de la rue Davat.

Keep reading

Le M.U.R ou l’audace du street-art

Dans la droite lignée du M.U.R d’Oberkampf à Paris, le M.U.R d’Aix-les-Bains a fait son apparition dans l’hexagone au printemps 2020, à l’initiative d’une association de graffeurs rentrés au bercail. L’une de leur grande fierté ? C’est que le M.U.R d’Aix-les-Bains est le plus grand (format) de tous, devant Paris, Marseille, Grenoble ou encore Dijon. Pas si mal !

Keep reading

Publié par Karen

Made in Aix