Aix et son jardin japonais

Il existe un tout petit bout de Japon au coeur d’Aix-les-Bains … Le Jardin japonais se fond dans l’écrin du parc du Casino. Une invitation au voyage, mais aussi une ode à l’amitié franco-japonaise et à l’amour éternel. A mi-chemin entre le parc de Verdure et la gare, re/découvrez ce coin de paisibilité.

Aix et son jardin japonais

Vous pourriez passer devant allégrement sans remarquer que ce jardin, qui a trouvé sa place dans la continuité du Casino, abrite un jardin japonais … Peut-être est-ce parce que ce jardin japonais a parfaitement trouvé sa place dans le parc du casino… Il est de coutume qu’un jardin japonais n’use guère d’artifice.

« Une lanterne rustique, une vasque alimentée par un tube de bambou, des pierres modestes et de gros rochers sont disposés dans cet espace essentiellement recouvert de sable ratissé et de plantes tapissantes et de quelques végétaux arbustifs et quelques petits érables et pins. » pour reprendre les observations d’experts. Tous les codes y sont.

Ce Jardin japonais exécuté en collaboration avec le service « parcs et jardins » de la Ville sur plan des créateurs de jardin traditionnel du Japon, Seïji Imanaka et Sado Yasumoro se conforme aux usages en vigueur : les jardins japonais ne comprennent pas de mur, ils interprètent et idéalisent la nature.

A Aix-les-Bains, le Jardin japonais appartient à la catégorie des jardins des Bushi (noblesse guerrière apparue avant l’ère des samouraïs). Il ne comprend pas de mur afin de pouvoir le contempler sous tous ses angles. Il serait construit à partir du concept du cœur – qui représente la communication au-delà des mots.

Observez les liens entre Aix et le Japon

Le gravier blanc représente l’eau et donc le lac du Bourget, alors que les roches représentent plutôt des îles et donc le Japon. Quant au pont en bois de type japonais, il symbolise le lien tissé entre la France et le Japon.

Ce serait aussi la vue sur le Mont-Revard en arrière-plan qui aurait séduit les aménageurs, puisqu’il correspond aux décors des jardins de temples, comme le Ginkakuji de Kyoto qui laisse entrevoir la vue sur les montagnes…

Laisser faire l’imagination…

Ode au Japon et hommage à un être cher

Créé en 1998 – année du Japon en France (souvenez vous de l’attachement de Jacques Chirac à la culture nipponne !), le Jardin japonais a été voulu par Tomohiko Kobayashi diplomate et ambassadeur du Japon auprès de l’Union européenne, installé par la suite à Aix-les-Bains (Chantemerle) pour sa retraite. Fait citoyen d’honneur de la Ville, il décéda malheureusement avant de voir ce jardin réalisé.

A Aix-les-Bains : le Japon en 1998 rime aussi l’année de la Coupe du monde. Aix-les-Bains recevait à l’époque l’équipe nationale de football du Japon en résidence dans l’ex-Radisson. D’allégorie en allégorie, ce jardin évoque aussi les liens tissés entre la France et le Japon.


En reconnaissance de Son Excellence, le « Jardin japonais » fut baptisé officiellement à l’occasion du Festival Matsuri en 2016 à Aix-les-Bains : « Kobayashi-En » en présence de son épouse Madame Huguette Kobayashi et du Consul du Japon. Cette même année, un cerisier du Japon fut planté symboliquement dans la continuité.




Comment se rendre au Jardin japonais ?

Entrée libre

26 avenue Charles de Gaulle
Aix-les-Bains

Vous aimerez sûrement lire …

Publié par Karen

Made in Aix