Ô Terreaux – le repair des gones


A deux pas des halles du marché, Ô Terreaux est l’adresse prisée des amoureux de la cuisine lyonnaise traditionnelle. Depuis 2019, il flotte dans cet ancien bistrot de l’avenue de Verdun une âme de bouchon. Surveillez l’ardoise, prenez garde à ne pas trop saliver.

7 heures 30 pétantes, Ô Terreaux ouvre ses portes. L’adresse a ses adeptes matinaux. Un artisan commande son expresso au comptoir. Olivier engage la conversation. Du moins, il a toujours un petit mot pour ses clients. Pendant ce temps-là, un sexagénaire du quartier bien installé feuillette le Dauphiné du jour tout en tendant l’oreille, avant que n’arrivent les commerçants du coin. Parmi ces habitués, beaucoup espèrent accompagner leur expresso d’une briochette aux pralines. Une confection dont Carole, chef, a le secret.

Ô Terreaux, on y vient pour déjeuner. Alors déjà tôt le matin, Carole sélectionne ses produits et lance ses préparations. Comme tous les jours, cette petite fille de restaurateurs lyonnais renouvelle la carte du restaurant avec un véritable « plat du jour » – n’en déplaise à La Palice ! – à moins de 15 euros.

Guettez le grande ardoise tenant sur la devanture. Tête de veaux sauce gribiche, quenelles de brochet aux écrevisses, tablier de sapeur, gras double poêlé, vol-au-vert de poulet aux champignons, saucisson pistaché, rognons de veau, pâté-croûte Richelieu… comme un extrait d’un livre de recettes des mères lyonnaises. Pareille carte sait allécher les papilles du chaland. Vous la retrouverez sur la page Facebook du restaurant Ô Terreaux. Ah oui, quant aux desserts, ils sont évidemment maison. L’adresse étant prisée de fidèles gourmets, on vous recommande de réserver.

A ne pas manquer : certains samedis, Carole invite les plus mordus au « mâchon » dès 9 heures – là encore une tradition des gones.

Le soir, en fin de semaine, Ô Terreaux joue les prolongations pour l’apéro. Quelques soirées spéciales sont de temps à autres organisées.

Publié par Karen

Made in Aix